Renouvellement des ressources naturelles : l’UE vit à partir d’aujourd’hui à crédit

Renouvellement des ressources naturelles : l’UE vit à partir d’aujourd’hui à crédit

my-portfolio

Selon les ONG Global Footprint Network et WWF (Fonds mondial pour la nature), les ressources naturelles seraient épuisées dès ce vendredi si toute l'humanité adoptait le niveau de consommation d'un habitant de l'Union européenne.

Wahgnion Gold Operations recrute: Un Géologue minier – (Modélisation du contrôle de la qualité)
Avis de Recrutement – Chargé de la base de données géologiques
Changements climatiques : l’Afrique paiera au prix fort la dette des pays industrialisés

Si chaque humain vivait et consommait de la même manière qu’un Européen, il faudrait à l’humanité l’équivalent de près de trois planètes Terre, et ce vendredi 10 mai marquerait « le jour du dépassement », date à laquelle l’humanité aurait épuisé les ressources qu’une seule planète peut lui offrir pour l’année.

« À partir de vendredi, les Européens vivront à crédit. Cela signifie que si le monde entier vivait comme eux, l’humanité aurait consommé toutes les ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an », souligne l’association WWF, qui a publié ce rapport avec l’ONG Global Footprint Network, à deux semaines des élections européennes. « C’est un déficit que nous continuons de creuser d’année en année, en empruntant des ressources à la Terre, aux autres pays et aux générations futures. »

Une situation qui se dégrade

Pêche, agriculture, sylviculture, construction, empreinte carbone… Alors que l’UE regroupe 7 % de la population mondiale, elle absorbe 20 % de la biocapacité de la Terre. Et la situation ne cesse de se dégrader : en 1961, ce « jour du dépassement » tombait le 13 octobre.

Les cas de figure varie selon les États membres. Ainsi, le Luxembourg fait figure de plus mauvais élève de l’Union puisqu’il épuise ses propres ressources en seulement 46 jours. La Roumanie a, quant à elle, la médaille du plus raisonnable puisqu’elle vient à bout de celles-ci après « seulement » 192 jours. Pour sa part, la France se situe dans la moyenne européenne puisqu’elle aura épuisé ses ressources au 15 mai.

 

Voir l'image sur Twitter
 
À l’échelle mondiale, les hommes consomment aussi largement au-delà des capacités de renouvellement des ressources. Chaque année, le « jour du dépassement » tombe plus tôt. En 2018, c’était le 1er août, contre fin septembre en 1997.

Les associations appellent à un sursaut

« Nous appelons les décideurs politiques à prendre des mesures à la hauteur des enjeux : des solutions existent, mais elles doivent être mises en œuvre dès maintenant ! », a appelé la navigatrice Isabelle Autissier, présidente du WWF France.

« Les élections européennes du 23 au 26 mai prochain présentent une opportunité unique pour faire comprendre à nos élus que nous leur faisons confiance pour montrer le chemin et nous protéger ainsi que la planète », explique la directrice du WWF Europe, Ester Asin, dans le rapport.

Dans cette optique, le WWF demande la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat afin de maintenir la hausse des températures sous la barre de 1,5 °C. Il souhaite qu’un engagement soit pris d’atteindre zéro émission nette d’ici 2040 via le développement et la mise en œuvre d’un cadre législatif européen adapté. L’association de défense de la nature aimerait voir les dirigeants européens devenir moteur à l’échelle mondiale dans l’adoption « d’un New Deal pour la Nature » en 2020 qui renforce les objectifs actuellement fixés.

 

Voir l'image sur Twitter
 
 
Parmi les actions prônées au niveau bruxellois, l’ONG réclame également l’adoption d’une politique agricole commune « qui préserve les ressources naturelles et favorise l’emploi », et d’un « plan contre la déforestation et la conversion des écosystèmes naturels ». Le WWF réclame aussi des règles de contrôle des flottes de pêche pour assurer la légalité et la durabilité des pratiques. Enfin, l’association demande qu’ »au moins 50 % du budget européen soit consacré aux économies bleue et verte » et la garantie que le reste du budget ne soit pas alloué à des initiatives néfastes pour la planète.

Avec AFP

Source: france24.com 

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :