Première édition de la Journée nationale de l’arbre : Un cross populaire pour démarrer les activités

Première édition de la Journée nationale de l’arbre : Un cross populaire pour démarrer les activités

my-portfolio

Le ministère en charge de l’Environnement a tenu, très tôt dans la matinée du 8 août 2019, un cross populaire à Tenkodogo, dans la région du Centre-Est. Le slogan de cette activité était : « Je suis choco, je vis écolo ». Cette activité de masse intervient dans le cadre de la célébration officielle de la première édition de la Journée nationale de l’arbre instituée par le Conseil des ministres, en sa séance du 24 juillet 2018.

Burkina Faso : Orezone lève 44,9 millions de dollars canadiens pour faire avancer le développement de l’or de Bomboré
Topographe senior
Energie renouvelable : La BICIAB s’engage aux côtés de ESSAKANE Solar

Elles étaient nombreuses, autorités administratives, régionales, forces de l’ordre et populations, au rond-point du haut-commissariat de Tenkodogo, pour prendre part au cross populaire. Le top de départ a été donné par le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Batio Nestor Bassière. Ensemble, ils ont sont partis du rond-point du haut-commissariat, puis sont passés par le Conseil régional pour revenir au point de départ, dans une ambiance de convivialité ponctuée par une séance de fitness sur des sonorités du moment.

Les coureurs avant le top départ

Cette activité marque le démarrage effectif des activités entrant dans le cadre de la célébration officielle de la Journée nationale de l’arbre (JNA) placée sous le thème « Arbre et éducation pour une économie verte ». Le président du Faso, Roch Kaboré, est le patron de la cérémonie de ladite journée, prévue pour le 10 août prochain.

Dans son intervention, le ministre Bassière a situé l’enjeu d’une telle activité. « Pour nous, en démarrant l’ensemble des activités de la JNA par le sport, c’est de magnifier le sport qui est un facteur de cohésion pour inviter l’ensemble des acteurs à s’inscrire désormais dans la protection. C’est aussi solliciter leur accompagnement pour qu’ensemble, nous fassions reculer le désert qui est un facteur de sous-développement et qui empêche les pays sahéliens, surtout le Burkina Faso, d’amorcer sa phase de développement », a-t-il déclaré après un exercice sportif intense qui a duré plus d’une heure.

Le ministre Bassière se dit réconforter par la mobilisation de la population

Par ailleurs, le ministre de l’Environnement s’est réjoui de la mobilisation de la population de Tenkodogo à ce cross populaire dont la première édition est axée sur l’éco-citoyenneté. Il s’agit spécifiquement de la mobilisation citoyenne et la prise de conscience pour la prospérité. « Si tout le monde est conscient que la politique mise en œuvre par le gouvernement invite chaque citoyen à poser un acte allant dans le sens de la plantation, de l’entretien et de la préservation de l’arbre, nous pensons qu’ensemble, on pourrait faire reculer le désert », estime Batio Nestor Bassière, qui ambitionne de faire du Burkina Faso un pays de forêt.

En rappel, les activités de la cérémonie officielle de la première édition de la JNA s’étaleront sur trois jours, principalement à Tenkodogo et également dans les deux autres chefs-lieux de province de la région (Koupéla et Ouargaye). Un projet de budget de 116 900 220 F CFA a été voté pour couvrir, entre autres, les sessions de sensibilisation et de suivi-évaluation.



Source: Lefaso.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :