Les points saillants de la conférence de Bangkok sur le changement climatique

Les points saillants de la conférence de Bangkok sur le changement climatique

my-portfolio

Mardi, la Conférence de Bangkok sur le changement climatique a débuté par une cérémonie d’ouverture, suivie de la création de groupes de négociation au sein de l’Organe subsidiaire de conseil scientifique et technologique (SBSTA), de l’Organe subsidiaire de mise en œuvre (SBI) et du Groupe de travail spécial sur l’Accord de Paris (APA). L’après-midi, le groupe de contact de l’APA s’est réuni et plusieurs consultations non officielles et groupes de contact ont été organisés dans les cadres du SBSTA, du SBI et de l’APA.

La BAD met en place un fonds de 58 millions $ pour financer le développement de l’off-grid en Afrique
SURINTENDANT EXPLOITATION MINIERE (H/F)
Assainissement de la ville de Ouagadougou : Un plan communal en élaboration

Cérémonie d’ouverture

Soulignant que le besoin de tenir une session supplémentaire à Bangkok rend compte de l’absence de progrès, le président de la COP 23, Frank Bainimarama, a appelé les parties à se mettre d’accord sur un ensemble de décisions pour assurer la pleine mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Le nouveau président de la COP 24, Micha%u0142 Kurtyka, a appelé les délégués à montrer que les gouvernements sont en phase avec la société, les exhortant à quitter Bangkok avec une compréhension claire de ce qui sera négocié à Katowice.

Souhaitant la bienvenue aux délégués à Bangkok, Surasak Karnjanarat, ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement de la Thaïlande, a souligné que «le changement climatique est une menace à laquelle il faut faire face maintenant».

Dans un message vidéo, la vice-secrétaire générale des Nations unies, Amina J. Mohammed, a averti que le changement climatique progressait plus rapidement que les efforts visant à y remédier, comme en témoigne une série d’événements météorologiques extrêmes sans précédent survenus dans le monde.

Kaveh Zahedi, Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique (UNESCAP), a parlé de la coopération avec la CCNUCC pour promouvoir l’action climatique dans la région.

La Secrétaire exécutive de la CCNUCC, Patricia Espinosa, a appelé à des progrès vers le parachèvement des directives de mise en œuvre de l’Accord de Paris…

Lire la suite du compte rendu du Bulletin des Négociations de la Terre

Lire le bulletin précédent

Source : Bulletin des Négociations de la Terre

[ODD2030]

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :