PADEL-B : Visite terrain et remise de chèques aux bénéficiaires individuels et aux alliances productives de la Boucle du Mouhoun

PADEL-B : Visite terrain et remise de chèques aux bénéficiaires individuels et aux alliances productives de la Boucle du Mouhoun

my-portfolio

Accentué sur le système sédentaire, non prise en charge par le PRAPS, le PADEL-B est un projet porté par le ministère des ressources animales et halieutiques. Lancé dans la cité de Bankuy en mars 2018, ce projet vise à améliorer la productivité et la commercialisation de la production animale non pastorale dans les chaines de valeur ciblées et de renforcer les capacités du pays à répondre aux crises affectant le secteur de l’élevage. Ce vendredi 05 juin 2020, le premier responsable du ministère a visité les réalisations des bénéficiaires et a procédé à la remise des chèques aux alliances productives de la Boucle du Mouhoun.

Commune de Toecé : Plan International soutient les jeunes du village de Yargo avec du matériel de maraîchage
Lutte contre le paludisme : Kopélin bénéficie de la générosité de B2 Gold
La photo-pollution : La lumière artificielle, responsable de très graves troubles chez l’Homme

Vendredi 05 juin 2020. Un long cortège sécurisé prend la direction du village de Noakuy à quelques encablures de la ville de Dédougou. Ce cortège est composé de l’équipe du projet d’appui au développement du secteur de l’élevage au Burkina et à sa tête, le ministre des ressources animales et Halieutiques. Cette sortie terrain du PADEL-B a été initiée en marge de la remise des chèques aux bénéficiaires des subventions accordées aux bénéficiaires de la région de la Boucle du Mouhoun, celle-là même qui a abritée le lancement officiellement du projet en mars 2018, présidé par le ministre Koutou Sommanogo, délégué par le Premier ministre.

La délégation va visiter trois principaux sites pour s’enquérir du déroulement des activités.
Premier escale, village de Noakuy dans l’exploitation aquacole de Maxime Zerbo, leader de l’Alliance productive des promoteurs aquacoles de la Boucle du Mouhoun. Là, la délégation découvre un domaine clôturé comprenant 11 bassins pour la pisciculture. Des bassins alimentés par trois forages de 40 mètres cubes. Le promoteur informe les visiteurs qu’avec la subvention du PADEL-B sa production annuelle passera de 20 à 60 tonnes. Pour constater de visu les espèces de poissons, une pêche au filet a permis de voir des tilapias à maturité.

C’est après environ trente bonnes minutes passées dans ce domaine que les visiteurs ont pris la direction du domicile de Asseta Maré au secteur 06 de la ville de Dédougou.
Aussi bénéficiaire du PADEL-B, dame Maré porte un micro-projet de production et vente de poussins pour un coût total de 2 000 000 F CFA. Dans cette ferme familiale, elle dispose d’une poussinière et d’une couveuse avec une capacité de production mensuelle de 600 poussins de race locale améliorée.

Du secteur 06, le cap est mis sur Moundasso, un autre village de la commune de Dédougou. C’est l’association Terre et cités qui accueille les visiteurs sur son site. Ici, c’est une école de pratique en fermier agricole dirigée par Nanzié Sangaré. Dans le cadre de la subvention avec le PADEL-B, l’association fait de l’embouche ovine avec pour objectif de faciliter l’apprentissage des enfants déscolarisés en technique d’embouche à en croire le président de la structure. Le PADEL-B a subventionné ce micro-projet avec la somme de 1 794 020 F CFA.

Le ministre a exprimé ses sentiments à la fin de la visite en ces termes : « Ce qui est important dans ce programme, c’est que nous avons une composante qui permet d’appuyer et de financer des micro-projets à hauteur de un à trois millions de francs CFA pour les particuliers et aux alliances productives qui vont jusqu’à 500 millions de francs CFA. Le processus a été lancé en 2018, il y en a qui ont pu avoir des financements et ce matin, nous sommes passés visiter les réalisations. Des acteurs sont sur le terrain, des femmes et des jeunes et lorsque j’ai vu leur cahier de suivi, il présente une bonne allure. On a vu des sorties de 500 poussins de races intermédiaires. C’est une grande satisfaction pour nous ».

Même son de cloche chez Jocelyne Rolande BOUNTOULOUGOU SOME, coordonnatrice du PADEL-B : « nous avons pu visiter deux micro-projets qui donnent véritablement satisfaction ». Pour elle, cette tournée terrain est venue se greffer à une manifestation qui est la remise du premier chèque des alliances productives dans le cadre de la composantes II, intitulée : « Développement des chaines de valeurs de l’élevage ».

Un chèque d’un montant de 240 877 375 FCFA pour l’alliance des producteurs aquacoles de la Boucle du Mouhoun

Toujours le vendredi 05 juin 2020 c’étaient autour des alliances des producteurs aquacoles de la Boucle du Mouhoun pour le PADEL-B de procéder à la remise des chèques aux bénéficiaires.

Des trois composantes du projet à savoir l’amélioration de l’accès aux services et aux intrants d’élevage, le développement des chaines de valeur de l’élevage et la gestion de crise et de coordination de projet, c’est la composante II qui était à l’honneur.

C’est au cours d’une cérémonie dans la salle de conférence d’un hôtel de la place que le ministre, Koutou Sommanogo, a remis le chèque de 240 877 375 F CFA à Maxime Zerbo en présence du gouverneur de la région Edgard Sié SOU et du représentant du maire de la commune urbaine de Dédougou, Yves Barro. Avant la remise, le responsable de l’alliance des producteurs aquacoles de la Boucle du Mouhoun et la coordonnatrice nationale du projet ont procédé à la signature de la convention de cofinancement du plan d’affaire.

Le ministre a exprimé sa reconnaissance à l’équipe du projet pour le travail abattu et a rassuré que cette remise est symbolique : « Je félicite la coordonnatrice et son équipe qui ont bataillé dur pour que nous puissions arriver à ce jour. C’est une remise symbolique parce que nous avons en tout 80 alliances productives qui vont recevoir au-delà de 2 milliards de F CFA que nous allons injecter dans le domaine de l’élevage. Je suis très heureux de revenir à Dédougou pour la remise de ces chèques des alliances productives et aussi aux micro-projets pour favoriser un développement harmonieux de notre secteur, l’élevage ».

Pour Maxime Zerbo, leader de l’alliance des producteurs aquacoles et bénéficiaire d’un chèque, c’est une grande joie : « je suis très émue aujourd’hui, avec ce financement, on pourra augmenter la production de poissons, on pourra produire également des aliments pour les poissons qu’on importait jusque-là ».

Source: D LAWALI

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 1
%d blogueurs aiment cette page :