Lutte contre le Covid-19 : Le Burkina Faso obtiendra un appui substantiel de la Banque mondiale

Lutte contre le Covid-19 : Le Burkina Faso obtiendra un appui substantiel de la Banque mondiale

my-portfolio

Le Burkina Faso va bénéficier d’un appui substantiel de la Banque mondiale pour soutenir les réformes prévues par le Plan national de développement économique et social (PNDES) adopté pour la période 2016-2020, ainsi que la réponse d’urgence à la pandémie du Covid-19. Cet appui s’inscrit dans le cadre du deuxième Financement à l’appui des politiques de développement (DPF) qui s’élève à 147 millions de dollars, et qui est destiné à la gestion des finances publiques, la croissance durable et les services de santé dans les pays en développement.

Lutte contre la désertification : Investir dans la terre pour une croissance économique
Sécurisation foncière : Un projet pour défendre les petits exploitants agricoles
Essakane SA: plus d’un milliard de F CFA investi dans le développement

C’est un communiqué de presse de l’institution qui a annoncé l’aide pour le Burkina Faso, devant lui permettre de renforcer la gestion des finances publiques, la croissance durable et les services de santé face au nouveau coronavirus. Le montant de cet appui, approuvé par la Banque mondiale le 5 juin 2020, est de 147,95 millions de dollars constitué à parts égales d’un don et d’un crédit, et alloué par l’Association internationale de développement (IDA).

Environ une centaine de pays en développement vont bénéficier d’un appui du genre durant les quinze prochains mois, dont près de quarante sont africains, informe le communiqué de la Banque mondiale. C’est dans ce lot de pays bénéficiaires que se retrouve le Burkina Faso, à quelques jours de l’installation officielle de la représentante résidente de la Banque mondiale. Un signe annonciateur d’une collaboration fructueuse pour le Burkina ?

La suite de la mission de la nouvelle représentante en dira long. Pour l’instant, l’Institution se dit déterminée à apporter un soutien décisif pour atténuer les conséquences sanitaires et économiques de la crise du Covid-19, mais aussi de la situation sécuritaire. « Avec ce deuxième Financement à l’appui des politiques de développement (DPF), la Banque mondiale contribuera au renforcement de la résilience du Burkina Faso, alors que le pays est confronté à de graves difficultés économiques, sécuritaires et humanitaires auxquelles vient aujourd’hui s’ajouter une situation de crise sanitaire », souligne Maïmouna M. Fam, responsable des opérations de la Banque mondiale pour le Burkina Faso.

L’opération, selon le communiqué, s’inscrit dans le cadre de la stratégie déployée par la Banque mondiale face à la pandémie du Covid-19, et est structurée autour de trois axes d’action : sauver des vies, protéger les moyens de subsistance et assurer l’avenir en jetant les bases de la reprise à long terme. La priorité est aussi de protéger les populations vulnérables en actionnant différents leviers.

« Nous prévoyons de déployer jusqu’à 160 milliards de dollars de financements au cours des quinze prochains mois, afin d’aider plus de 100 pays à protéger les populations pauvres et vulnérables, soutenir les entreprises et favoriser le redressement de l’économie. Ce montant comprend 50 milliards de dollars sous forme de nouveaux dons et crédits hautement concessionnels fournis par l’IDA », conclut le communiqué.


Source: lefaso.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :