La Croix-Rouge burkinabè met en œuvre un projet de 36 mois pour la protection des migrants vulnérables dans 4 régions

La Croix-Rouge burkinabè met en œuvre un projet de 36 mois pour la protection des migrants vulnérables dans 4 régions

my-portfolio

En partenariat avec la Croix- Rouge espagnole et la Croix- Rouge luxembourgeoise, la Croix- Rouge burkinabé, met en œuvre depuis le 15 janvier 2020, l

CONGRÈS ANNUEL de L’ASSOCIATION MINIÈRE DU QUEBEC
Atteindre les objectifs du programme de développement durable à l’horizon 2030
Covid-19 en Afrique : Une menace sans précédent pour le développement, selon une étude du Fonds monétaire international

En partenariat avec la Croix- Rouge espagnole et la Croix- Rouge luxembourgeoise, la Croix- Rouge burkinabé, met en œuvre depuis le 15 janvier 2020, le projet « Assistance et protection des migrants les plus vulnérables en Afrique de l’Ouest ».

Ce projet régional, financé par l’Union Européenne – Fonds Fiduciaire d’Urgence à hauteur de 10 millions d’euros (655 milliards FCFA),  a été identifié à la suite de consultations entre les cinq Sociétés nationales de la Croix- Rouge des pays cibles (le Sénégal, la Gambie, le Burkina Faso, le  Niger, le Mali,) et les Croix- Rouge espagnole, luxembourgeoise et danoise dans le but de mettre en œuvre la Stratégie mondiale de la Fédération internationale des Sociétés Croix-Rouge et Croissant-Rouge relative à la migration 2018-2022.

L’objectif principal du projet est d’aider les migrants vulnérables le long de leur route migratoire entre l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique du Nord. Il a pour finalité de « contribuer à une meilleure protection des migrants les plus vulnérables, les victimes de trafic et de la traite au sein des communautés locales et leur assurer un meilleur accès aux services sociaux de base ».

 Au Burkina Faso, le projet est mis en œuvre dans les régions des Cascades, Centre, Hauts-Bassins et Sahel. Les activités sont axées sur l’assistance fournie aux migrants les plus vulnérables notamment dans le domaine de la santé, du logement temporaire, du soutien psychosocial, de l’appui juridique, du rétablissement des liens familiaux, de l’accès à l’alimentation et des items pour maintenir une hygiène de base. Pour ce faire, 4 dispositifs de cliniques mobiles et de centres d’écoute seront mis en place afin de permettre une prise en charge adéquate des besoins en termes de santé, d’information, d’orientation et de référencement des personnes les plus vulnérables en transit.

Cette initiative vise ainsi à fournir une assistance humanitaire aux migrants, de même qu’à renforcer les capacités des acteurs et services afin qu’ils puissent fournir une assistance adaptée et plus efficace aux besoins de protection des migrants en situation de vulnérabilité.

Compte tenu de la situation circonstances sanitaires actuelles liées au coronavirus au Burkina Faso, ce projet prendra en compte les mesures de protection contre la Covid-19 et apportera des réponses adaptées aux besoins des migrants les plus vulnérables.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :