Investir au Burkina Faso : Le ministère en charge de l’Industrie et du Commerce veut intéresser la diaspora

Investir au Burkina Faso : Le ministère en charge de l’Industrie et du Commerce veut intéresser la diaspora

my-portfolio

Le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MCIA) a organisé un webinaire, le samedi 20 mars 2021, à l’endroit des investisseurs de la diaspora burkinabè. Objectif, informer cette diaspora des opportunités d’investissement et les mesures incitatives au Burkina Faso. Le webinaire organisé à travers l’Agence de financement et de promotion des Petites et moyennes entreprises (AFP-PME) a été parrainé par le ministre en charge des Burkinabè de l’extérieur, Maxime Koné.

Lotissements à Bassinko : Des habitants piétinés sur leurs terres
Eau, hygiène et assainissement : La radio Buayaba enseigne les bonnes pratiques à Fada N’Gourma
Assistance humanitaire dans le Sahel : Le CICR apporte 9 milliards de F CFA supplémentaires

Informer la diaspora sur le cadre juridique, institutionnel, économique ainsi que les opportunités d’affaires au Burkina Faso, c’est l’objectif du forum organisé en ligne par le ministère en charge de l’Industrie et du Commerce, à l’intention de l’Agence de financement et de la promotion des PME (AFP-PME), à l’intention des Burkinabè de la diaspora.

Présidé par le ministre Harouna Kaboré, c’est un webinaire qui entre dans le cadre du Projet d’appui à l’entrepreneuriat de la diaspora du Burkina Faso (PAED-BF) dont le but principal est de contribuer à l’accroissement des investissements de la diaspora par la création et le développement de petites et moyennes entreprises et industries au Burkina Faso.

Le ministre Harouna Kaboré au centre, à gauche le directeur des Burkinabè de l’extérieur représentant du parrain et à droite le directeur de l’AFP-PME, Honoré Kietyeta

Plus concrètement, informe le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, il s’agit de présenter le dispositif PAED-BF, la plateforme www.diasporaburkina.bf et les services offerts, les opportunités d’investissement et les mesures incitatives au Burkina, le dispositif de promotion des exportations, le dispositif de création des entreprises en ligne ainsi que quelques accords commerciaux tels que la ZLECAF, l’UEMOA, l’APE, etc.

Vue des participants locaux au webinaire

Le directeur général des Burkinabè de l’extérieur, Mamoudou Ilboudo, représentant son ministre, le parrain de la cérémonie, a déclaré que ce projet est en phase avec les actions entreprises au département des Affaires étrangères en vue d’optimiser la contribution de la diaspora burkinabè au développement. Il vient en complément, précise-t-il, d’un vaste chantier en cours d’opérationnalisation au niveau du ministère des Affaires étrangères, et qui comprend entre autres, la Stratégie nationale de gestion de la diaspora, le Haut Conseil des Burkinabè de l’extérieur, la Stratégie de mobilisation et de promotion des investissements de la diaspora et le Fonds d’appui aux investissements des Burkinabè de l’extérieur. C’est pourquoi, il se dit convaincu qu’une synergie d’actions entre le département des Affaires étrangères et celui du Commerce permettra de booster et de renforcer l’entrepreneuriat de la diaspora au Burkina Faso.

Le ministre du Commerce avait à ses côtés le Directeur général de l’AFP-PME, Honoré Kietyeta, qui a communiqué sur le PAED-BF, la plateforme www.diasporaburkina.bf et les services offerts. Le PAED-BF a été initié après le Forum national de la diaspora tenu du 11 au 13 juillet 2018 à Ouagadougou. Sa plateforme numérique a été lancée officiellement le 27 octobre 2020 après examen du document de projet en juillet de la même année. Il était prévu dans le cadre de ce projet une série de rencontres d’information à l’endroit de la diaspora.


Source: Lefaso.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :