IAMGOLD : Le président estime une durée de vie au-delà de 2030

IAMGOLD : Le président estime une durée de vie au-delà de 2030

my-portfolio

Le 5 juin dernier, la société minière IAMGOLD a publié les résultats d’une étude de préfaisabilité. Cette étude a concerné le projet de lixiviation en tas à Essakane au Burkina. La société s’est dite satisfaite des résultats de l’étude, qui sont positifs.

Agriculture : Le Projet d’appui à la promotion des filières agricoles (PAPFA) fait sa première auto-évaluation
Burkina Faso: Nordgold signe la Convention Minière du gisement de Yeou
Industries extractives au Mali : une filière en or massif

Steve Letwin, président et chef de la direction de IAMGOLD, a exprimé sa fierté vis-à-vis du travail abattu par l’équipe. Une équipe qui selon lui, a apporté une nouvelle méthode de traitement. Cette méthode permettrait d’accroître la production économique. Mais ce n’est pas tout. Steve Letwin ajoute que ladite équipe a réussi la prouesse d’augmenter significativement les ressources plus que prévu. « (…) nous avons été agréablement surpris et avons pu tirer parti des teneurs élevées recoupées, qui représentent plus d’un tiers de l’augmentation des réserves de 39% », se réjouira le chef de la direction de IAMGOLD. Les résultats indiquent donc pour lui, un projet économiquement viable. Ainsi, l’étude de faisabilité peut commencer aux fins entre autres d’améliorer la conception du projet de développement et obtenir de l’équipement à longs délais de livraison.

En outre, Steve Letwin confie qu’une première estimation des ressources du prospect Gossey est déjà espérée pour le quatrième trimestre de cette année. Le bonheur ne venant jamais seul, le président de la société minière a annoncé une autre nouvelle. En effet, au regard des résultats prometteurs de l’étude et des travaux prévus, il a estimé « une durée de vie au-delà de 2030 ».

Viviane S.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :