Hygiène et assainissement : WaterAid outille des acteurs sur le changement de comportement

Hygiène et assainissement : WaterAid outille des acteurs sur le changement de comportement

my-portfolio

Entamé le lundi 27 janvier 2020, à Ouagadougou, sous la présidence du directeur pays de WaterAid Burkina, les travaux de l’atelier technique et de conception sur l’intervention pour le changement de comportement en hygiène au niveau national, se poursuivent jusqu’au 29 de ce mois. Cette rencontre regroupe 50 participants constitués d’acteurs de l’approvisionnement en eau potable, d’hygiène et d’assainissement au niveau national, les staffs de WABF, les ONG partenaires et les services techniques du gouvernement avec une facilitation des agents venus de WaterAid UK et WaterAid Afrique de l’Ouest. Des participants venus des zones d’intervention de l’ONG assistent également aux travaux.

Promotion du secteur privé : La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina lance « EcoMédias »
Journées de l’entreprenariat burkinabè : L’énergie solaire, une opportunité d’affaires
Burkina : La plus grande usine d’égrenage de coton biologique d’Afrique de l’Ouest inaugurée à Koudougou

La problématique d’accès à l’hygiène et à l’assainissement est une préoccupation majeure pour les autorités du Burkina Faso. Fort de ce constat et dans le souci de contribuer à l’amélioration des services durables d’approvisionnement en eau potable, d’hygiène et d’assainissement (AEPHA), WaterAid organise un atelier technique sur l’hygiène au profit de 50 participants du 27 au 29 janvier 2020, à Ouagadougou. La présente rencontre fait suite aux deux sessions de renforcement des capacités et conception des campagnes de promotion d’hygiène conduite du 1er au 5 juillet 2019 à Bobo-Dioulasso et du 22 au 26 juillet de la même année à Ouagadougou au profit de trois unités de gestion des projets de WaterAid Burkina Faso.

Pour le directeur pays de l’ONG, Eric Mamboué, « cet atelier a un enjeu capital pour le plan de WaterAid, qui vient en appui au programme national. C’est très important pour nous au regard du faible taux d’accès à l’hygiène et à l’assainissement au Burkina Faso. Il est important pour nous de pouvoir cerner toutes les dimensions du changement de comportement qui est essentiel pour aboutir à de bons résultats ».

Pendant trois jours, les participants seront outillés sur les stratégies et les innovations à même de booster le changement de comportement au niveau de l’hygiène et de l’assainissement. Les échanges permettront également de concevoir et mettre en œuvre une campagne nationale de promotion de l’hygiène au Burkina Faso. Le taux d’accès à l’hygiène et l’assainissement estimé à environ 25%, de l’appréciation de M. Mamboué, est très faible par rapport à ce qu’ils se sont fixés comme objectif à atteindre d’ici à l’horizon 2030.

C’est pourquoi, il estime que tous les acteurs incluant WaterAid devraient travailler activement avec le gouvernement pour essayer de changer la donne. Mais pour l’instant, WaterAid dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie 2016-2021, et le développement de son programme d’amélioration des services durables d’approvisionnement en eau potable, hygiène et assainissement (AEPHA), a obtenu divers financements avec l’ambassade suédois, celui du Danemark et de la représentation de l’Union européenne.

Les trois projets regroupent au total 85 communes dans trois régions du pays, à savoir le grand Centre, le grand Ouest et le Centre-Est. Ils s’illustrent à travers un paquet d’activités au profit des ménages, le milieu scolaire et les centres de santé pour l’amélioration des servies.

Ils s’investissent également dans le renforcement de l’impact des interventions, et surtout le développement d’actions et d’approches intégrées pour le changement de comportement en hygiène comme le stipule l’axe stratégique N°2 de la présente stratégie de WaterAid Burkina. Le directeur pays de WaterAid qui avait à ses côtés Dr Om Prasad Gautam, a saisi l’occasion pour, entre autres, remercier l’UE, les facilitateurs, la coopération suédoise et danoise ainsi que la fondation Helmsley d’avoir permis l’organisation de cet atelier.


Source: Lefaso.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :