Exploitations minières : Les activités de Bissa Gold interrompues par la population

Exploitations minières : Les activités de Bissa Gold interrompues par la population

my-portfolio

La population du village de Zandkoom (Sabcé) dans le département de Sabcé a interrompu, dans la matinée du 2 août 2021, les activités d’exploitation de la société minière Bissa Gold, rapporte l’agence d’information du Burkina (AIB).

Projet d’agriculture contractuelle et transition écologique : 5 milliards de francs CFA au profit de 12 opérateurs de projets
Lutte contre le Covid-19 : La BCEAO rend gratuits les transferts électroniques dont la valeur est inférieure ou égale à 5000 F CFA
De nouvelles variétés de riz KBR pour booster la production au Burkina Faso

Les manifestants exigent le respect des engagements de la mine vis-à-vis de la population locale.

« Nous exigeons que Bissa Gold construise l’Eglise du village, le collège d’enseignement général et les logements des enseignants avant la reprise de l’exploitation. Avant la relocalisation, la mine nous avait rassuré que toutes les infrastructures sociales de base seront réalisées avant le déplacement de la population. Mais à notre grande surprise, les gens ont été contraints de rejoindre le nouveau site de relocalisation de Zandkoom sans que les promesses ne soient tenues. Nos élèves ont fréquenté dans des salles d’emprunts de l’école franco- arabe l’année dernière. Nous sommes à deux mois de la rentrée scolaire et rien n’est fait dans ce sens. Aussi, le site de relocalisation est mal aménagé. Les routes sont impraticables et nous souffrons en cette période hivernale. Nous voulons que la mine utilise la terre pour arranger les routes », a confié leur porte parole Lassané Sawadogo.

Du côté de l’administration de la mine, l’on déplore cette manifestation, mais comprend que les populations sont impatientes quant à certaines préoccupations. Elle a aussi rassuré que la mine travaille à résoudre ces préoccupations dans la mesure du possible et dans les plus brefs délais, de concert avec les autorités locales.

La mine de Bouly et le site de Gougré ont également été contraints à l’arrêt par des manifestants.

Lefaso.net

source : AIB

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :