Eau, hygiène et assainissement : La radio Buayaba enseigne les bonnes pratiques à Fada N’Gourma

Eau, hygiène et assainissement : La radio Buayaba enseigne les bonnes pratiques à Fada N’Gourma

my-portfolio

La radio Buayaba de Diapaga et ses partenaires ont organisé une journée d’interpellation communautaire sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement, le mercredi 9 octobre 2019, dans l’enceinte de la Direction régionale de l’eau et de l’assainissement de l’Est, à Fada N’Gourma.

Lutte contre le paludisme : B2Gold offre 250 moustiquaires aux populations Nagrigré
Atteindre les objectifs du programme de développement durable à l’horizon 2030
Loi de finances 2020 : Les chefs d’entreprises de Bobo sensibilisés sur les innovations et modifications fiscales

Afin de contribuer à l’atteinte de l’objectif de développement durable en matière d’accès universel à l’eau et à l’assainissement au profit des populations de la région de l’Est et particulièrement celles de Fada N’Gourma, la radio Buayaba de Diapaga, en collaboration avec l’UNICEF, la Direction régionale de l’eau et de l’assainissement de l’Est et les médias de la ville de Fada, a initié une journée d’interpellation communautaire sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement, le mercredi 9 octobre 2019 à Fada N’Gourma, dans la cour de la Direction régionale de l’eau et de l’assainissement.

L’activité, qui a connu la présence des autorités administratives, coutumières et religieuses, a été retransmise en direct sur toutes les chaînes de radio de la ville, notamment la RTB2 Fada, la radio Tin Tua, Fada FM, la Radio évangélique développement et la radio Taanba.

Les populations de la cité de Yendabili et environs ont pu bénéficier d’informations sur les conséquences des mauvaises pratiques en matière d’eau, d’hygiène et d’assainissement. Il a été expliqué que la défécation à l’air libre est toujours pratiquée par plus de 70% de la population, surtout en milieu rural, et que les maladies liées au manque d’hygiène et d’assainissement (diarrhée, parasitoses…) demeurent la première cause de consultation dans les formations sanitaires, toute chose qui compromet l’atteinte de l’accès universel à l’assainissement à l’horizon 2030.

Cette journée d’interpellation communautaire a permis à tous acteurs présents de prendre l’engagement de faire un plaidoyer pour la promotion des bonnes pratiques en matière d’eau, d’hygiène et d’assainissement.


Source: Lefaso.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0