Conférence annuelle des mines : L’occasion d’améliorer les performances du secteur

Conférence annuelle des mines : L’occasion d’améliorer les performances du secteur

my-portfolio

Le ministre des mines et des carrières, Oumarou Idani, a présidé la première conférence annuelle des mines, ce jeudi 12 juillet 2018 à Ouagadougou. Première du genre, cette conférence vise à améliorer davantage les performances du secteur minier au Burkina. Cette première édition a connu la participation du représentant du ministre de l’Environnement, de l’économie verte et des changements climatiques ; du président de la Chambre des mines du Burkina et des représentants des sociétés minières.

Riverstone Karma SA, recherche, au profit du département Approvisionnement, des candidatures internes pour le recrutement de :
Conseil Scientifique de INGRID
“Nos déchets organiques sont une ressource”

Le ministre des mines et des carrières plaide pour une meilleure employabilité des Burkinabè

Les mines constituent un secteur clé pour l’essor de l’économie burkinabè. C’est un secteur à forte valeur ajoutée et créateur d’emplois comme le stipule le Plan national de développement économique et social (PNDES). Ses bénéfices à l’endroit de l’Etat et des populations d’accueil sont nombreux, certes, mais convient Oumarou Idani, des difficultés demeurent.

Une instance de réflexions pour surmonter les difficultés

Au regard des difficultés rencontrées dans le secteur des mines, le ministère concerné a jugé urgent d’agir. D’où l’initiative d’un cadre de rencontre entre les acteurs du domaine : la conférence annuelle des mines. Elle se veut la plus grande instance de réflexions en la matière. L’objectif, renforcer l’appareil statistique, apprécier les activités de l’année écoulée, cerner les difficultés et relever les défis… Toute chose qui pourra améliorer les performances du secteur minier.

Le président de la Chambre des mines du Burkina (CMB), Tidiane Barry, est satisfait de la création de ce cadre de rencontre. « La CMB a toujours appelé de ses vœux une telle rencontre », affirme-t-il. Maintenant, c’est une réalité et Tidiane Barry ne peut que « saluer » la tenue de cette conférence annuelle qui est une occasion d’optimiser les nombreuses opportunités du secteur minier.

Le président de la CMB est fier de cette conférence qu’il a toujours souhaitée

Vers une facilitation des stages pour les jeunes

Il est vrai que le secteur minier participe déjà fortement à la chute du taux de chômage, mais le ministre Idani a de plus grandes ambitions. Il entend améliorer la qualité et la proportion de l’emploi minier au Burkina. Pour ce faire, il exhorte les sociétés minières à soutenir la formation des jeunes dans ledit emploi et à faciliter les opportunités de stages aux étudiants. Du reste, il marque sa disponibilité pour convenir ensemble d’un mécanisme cohérent et efficace. Un autre souhait du ministre est de voir croître la part d’emplois miniers en faveur des Burkinabè.

Yves Zongo

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0