Commune de Toecé : Plan International soutient les jeunes du village de Yargo avec du matériel de maraîchage

Commune de Toecé : Plan International soutient les jeunes du village de Yargo avec du matériel de maraîchage

my-portfolio

L’ONG Plan International a remis ce mercredi 10 juin 2020, du matériel de maraîchage aux jeunes du village de Yargo dans la commune de Toecé, province du Bazèga, région du Centre-Sud. Cette aide vise à soutenir l’entrepreneuriat et l’employabilité des jeunes.

La photo-pollution : La lumière artificielle, responsable de très graves troubles chez l’Homme
Monnaie unique de la CEDEAO : L’Eco de l’UEMOA ne sera pas celle de la CEDEAO
Exploitation minière : B2 Gold, une société à l’écoute de sa communauté d’accueil

Janvier 2020, le représentant résident de Plan International au Burkina visite la retenue d’eau de Yargo dans la commune de Toecé. Ce jour, les jeunes font des doléances. Ils ont souhaité disposer du matériel pour entreprendre dans la culture maraichère. Aujourd’hui, c’est une réalité. Ce mercredi 10 juin, Plan International a exaucé leurs vœux. Elle a remis aux jeunes du matériel de maraîchage. L’appui est composé de matériel et d’équipements d’irrigation, d’intrants et de produits phytosanitaires d’une valeur de 4 553 836 francs CFA.

c’est de cette retenue d’eau que les jeunes pourront irriguer leurs cultures

Monsieur Somda Eric, au nom du représentant résident de l’ONG, a souligné que le leitmotiv de leur organisation est de renforcer la capacité logistique de production maraîchère de ces jeunes entrepreneurs agricoles et leurs compétences de gestion d’affaires agricoles et maraîchères. Aux jeunes, il a souhaité qu’ils fassent un très bon usage du don. Il les a aussi encouragés à ne pas hésiter à aller vers les partenaires qu’il faut pour exprimer leurs préoccupations. Cet appui constitue une aubaine pour les jeunes, a reconnu le maire de la commune de Toecé Zongo Clément.

les officiels ont pris une photo de famille avec les jeunes benneficaires

Le bourgmestre est convaincu que cette aide va permettre aux bénéficiaires de sortir de la pauvreté. Il a profité de l’occasion pour inviter les jeunes à se lancer dans l’auto emploi. Il a félicité et encouragés les jeunes à aller de l’avant. Pour bien réussir dans le maraichage, il a suggéré aux jeunes d’être toujours à l’écoute des conseils des agents et techniciens de l’agriculture.

S’il y a des personnes qui sont heureuses, ce sont bien les bénéficiaires. Le représentant des jeunes Bouda Alexandre a traduit la satisfaction des bénéficiaires à l’endroit de l’ONG Plan International Burkina Faso avec sa partenaire de mise en œuvre l’Association Songtaaba des femmes du Burkina Faso. Pour lui, cet appui est une épine de moins. Ils vont donc se mettre au travail. Il a rassuré la donatrice que les présents seront utilisés à bon escient.

une vue du matériel offert aux jeunes du village de Yargo

Depuis la fusion de l’ONG BORNEfonden en juillet 2018, Plan International Burkina Faso intervient de fait, à travers le bureau de Kombissiri dans la région du Centre-Sud et du Centre-Est. Elle met en œuvre des programmes financés aussi bien par les fonds de parrainage que des fonds de subvention. Ce projet appui rentre dans le cadre du programme de renforcement des capacités des jeunes (YEWA).


Source: Lefaso.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :