Burkina : L’or sert à financer le terrorisme

Burkina : L’or sert à financer le terrorisme

my-portfolio

Selon un rapport commandé par le gouvernement, l’or est une source de financement des activités terroristes au Burkina Faso. Depuis 2016, les groupes armés terroristes ont engrangé 70 milliards de francs CFA dans les attaques contre les sites miniers.

Un marché de l’électricité respectueux du climat en Afrique de l’Ouest
Côte d’Ivoire : vers l’obtention d’un permis d’exploitation minière pour le projet aurifère Abujar ?
Franc CFA: Le Président béninois Patrice Talon brise un tabou

« L’industrie est devenue une source de financement bienvenue pour les djihadistes et autres mouvements armés dans les zones dépourvues d’autorité centrale », a affirmé Ollo Kambou de l’Observatoire économique et social du Burkina qui a réalisé le rapport.

Selon les chercheurs, les attaques contre les sites d’orpaillage permettent aux terroristes d’avoir accès aux explosifs et à l’or.

Ils notent également que la plupart des attaques sont financées de l’extérieur et que certaines sociétés de transfert d’argent et des organismes à but non lucratif sont les principaux canaux utilisés pour financer leur financement.

Source: Lefaso.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :