Burkina Faso : Plus de 700 millions de F CFA pour former les entrepreneurs ruraux

Burkina Faso : Plus de 700 millions de F CFA pour former les entrepreneurs ruraux

my-portfolio

744,328 millions de F CFA vont être mobilisés au profit du secteur privé burkinabè pour renforcer les compétences entrepreneuriales et managériales des Petites et Moyennes Entreprises. Le projet « SME LOOP » est lancé à cet effet, ce jeudi 4 février 2021 à la Maison de l’Entreprise du Burkina de Ouagadougou en partenariat avec l’agence de coopération internationale allemande (GIZ) et l’agence belge de développement.

Salon international du coton et du textile 2020 : « La victoire qui est endogène aujourd’hui, le sera avec des produits made in Burkina », dixit le ministre Harouna Kaboré
Le Parlement européen demande l’interdiction de la pêche électrique
Lutte contre le Covid-19 : La Chambre des mines du Burkina apporte un soutien de 200 millions de F CFA

Le projet de renforcement des capacités interviendra en faveur de la population des régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, du Centre-Est, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest. 400 petits entrepreneurs de ces localités seront bénéficiaires. Un appel à candidatures est déjà lancé selon Ismaël Sawadogo, représentant le directeur général de la Maison de l’entreprise.

Ismael Sawadogo, représentant le directeur général de la maison de l’entreprise

« Un appel à candidatures a été lancé, apprend-il, de sorte que  des PME puissent postuler pour un style d’accompagnement … grâce à une nouvelle méthodologie qui est le “SME Business Training and Coaching Loop” ».

La méthodologie « SME Business Training and Coaching Loop », selon  les explications du représentant, consiste à, dans un premier temps,  à renforcer leurs capacités et ensuite à les accompagner sur le terrain pour la mise en œuvre des compétences entrepreneuriales et managériales et ensuite de rendre compte de la bonne application des outils et des connaissances qui ont été dispensés pendant ces formations.

Il y a des business coachs qui sont recrutés et qui vont participer à l’implémentation de ces outils et connaissances au niveau des PME en milieu rural. Tout un suivi, un accompagnement sera fait pour l’accès au marché pour l’accès au financement, aux compétences techniques.

« Beaucoup d’entreprises en milieu rural ne perçoivent pas l’entreprenariat comme étant une source de revenu pour eux, et continue de s’appauvrir et nous sommes dit qu’il était nécessaire que ces PME puissent se prendre en main et comprendre ce que c’est que l’entreprenariat », a laissé entendre

Le secteur privé est constitué à plus de 80% de Petites et moyennes entreprises (PME) selon les statistiques. Ces PME connaissent une certaine fragilité financière et restent très vulnérables. L’ambition avec le SME LOOP est donc de faire émerger et consolider de petites et moyennes entreprises dans les secteurs porteurs.

Eva Traoré Dahlberg, coordinatrice du projet Centres d’Innovations Vertes du Secteur Agro-alimentaire (ProCIV) à la GIZ

Le « SME Business Training and Coaching Loop » est une approche développée par la GIZ en 2014, qui a fait ses preuves dans de nombreux pays. Il consiste en des formations ciblées et adaptées à chaque catégorie d’entreprises, et un coaching d’affaires qui élargit le champ de vision d’affaires.

« Son originalité réside dans l’accélération du renforcement de compétences des dirigeants d’entreprises dans les domaines clés, en vue de renforcer la résilience des chefs d’entreprises face aux incertitudes et obstacles qu’ils auront à affronter lors de leur parcours entrepreneurial », fait savoir Eva Traoré, Dahlberg, coordinatrice du projet Centres d’Innovations Vertes du Secteur Agro-alimentaire (ProCIV) à la GIZ.

«Cette initiative est la bienvenue au Burkina»,  dira-t-elle. La GIZ apporte plus de 400 millions de F CFA pour booster les performances de plus de 2020 petits entrepreneurs burkinabè dans la chaîne agroalimentaire, notamment le sésame et le riz et l’énergie renouvelable dans les régions sélectionnées.

Edwige Koudougou ZongoEdwige Koudougou Zongo, conseillère stratégique à ENABEL, représentante du représentant ENABEL résidant au lancement du projet SME LOOP

Quant à l’agence belge pour le développement, ENABEL, elle  apporte un peu plus de 320 millions de FCFA pour sa zone d’intervention, notamment la région du Centre-Est. Un appui qui, selon la représentante du représentant ENABEL résidant, Edwige Koudougou Zongo, entre dans le cadre de la mise en œuvre de son projet Entrepreneuriat, axé sur le développement économique et social durable et inclusif de la région. Et, la conseillère stratégique à ENABEL, de souhaiter à terme que  « les PME puissent être capables de créer des emplois décents et de pouvoir être dans la durée de leurs actions ».

Une phase pilote a déjà été menée en 2018 par la GIZ avec 40 entreprises des régions des Hauts-Bassins et de la Boucle du Mouhoun  et le présent projet devra à terme permettre à la Maison d’Entreprise du Burkina de disposer d’un service « SME LOOP » pour toutes les PME au Burkina Faso.

 

Source: burkina24.com

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :