Bobo Dioulasso : Les personnes affectées par les travaux de construction du barrage de Samandeni expriment leur ras le bol

Bobo Dioulasso : Les personnes affectées par les travaux de construction du barrage de Samandeni expriment leur ras le bol

my-portfolio

Les populations affectées par la construction du barrage de samendeni opprimés de leurs droits réclament justice et réparation. Sorties nombreuses ce vendredi 08 décembre 2017, ces dernières se sont réunies à la place des martyrs pour converger vers le gouvernorat de la région des Hauts-Bassins afin de livrer leur déclaration au premier responsable. Ils sont reçus par le SG Bernard Beba.

Salon international du coton et du textile 2020 : « La victoire qui est endogène aujourd’hui, le sera avec des produits made in Burkina », dixit le ministre Harouna Kaboré
Vente de céréales aux personnes vulnérables : La SONAGESS s’explique
Lutte contre la désertification : Investir dans la terre pour une croissance économique

Selon le porte parole, Millogo Kalifa Job, le processus de mise en œuvre du protocole d’accord devant permettre la délocalisation et la réinstallation des populations affectées par la construction du barrage de samendeni connaît des difficultés aujourd’hui. « Face aux écarts de comportement des responsables du cadre de concertation, les populations affectées sont déçues et ne savent plus à quel saint se vouer », a lancé ce dernier tout en pointant du doigt le président dudit cadre, Aboudrahaman Ouattara.

Sur la base de la situation qui prévaut les manifestants recommandent l’arrêt du chantier du barrage et la suspension des activités du plan de gestion environnementale et sociale sur le terrain, la suspension des activités de la coordination du PDIS sur le terrain, la nomination d’un nouveau ministre de l’eau et de l’assainissement et celle d’un nouveau coordinateur PDIS, la mise en place d’une commission adhoc d’apurement des litiges, et surtout la compensation des populations affectées par la construction du barrage de samendeni a un montant de quinze millions (15 000 000) F CFA par ménage.

Nous y reviendrons

Lefaso.net

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :